Saine gestion & réduction de la dette

ENGAGEMENT: Réduction de la dette de la Ville de Montréal par l’attribution de 50% des économies réalisées, chaque année, par la saine gestion.

La dette de Montréal frise le 125% de son budget (excluant la dette de la STM).

Par exemple, parlons de la gestion des travaux, parlons-en parce que c’est vraiment pas beau.

Le manque de communication entre les divers services et l’absence de coordination lors de la mise en chantier de plusieurs travaux d’infrastructures causent un mal de tête à tous les montréalais et fait fuir plusieurs québécois et investisseurs ailleurs.

La lourdeur du système, de la bureaucratie, ne favorise pas la venue de petits commerces, entreprises ou industries à Montréal.

Il n’est pas rare de voir une artère bourrée de ”cones” oranges pendant plusieurs mois sous prétexte qu’il y a un détail technique ridicule qui stoppe tout un projet. Il arrive que ce ne soit que le manque d’une signature sur un document.

”C’est le festival des cones oranges en attente”.

En réduisant la multitude de départements, services ou comités et en améliorant la coordination entre ceux-ci, c’est possible.

Plusieurs employés de la ville (cols bleus) ont une connaissance incroyable des problèmes mais ne sont pas consultés.

Au lieu de s’informer à l’interne, les élus crées de nouveaux comités.

Il y a trop de nouveaux comités, c’est ridicule.

L’administration municipale doit parvenir à réduire les différentes taxes d’affaires & autres.

L’ensemble de la machine municipale est devenu gigantesque au détriment du développement économique. Il est grand temps de bien servir les entrepreneurs, en respect avec les citoyens, à l’avantage de tout le monde.

Les services offerts doivent être rapides, efficaces et précis. Il ne doit pas y avoir une multitude de barrages en face de ceux qui aimeraient bien mettre sur pied un projet.

50% des économies réalisées seront appliquées directement sur la dette de Montréal.

Cela offrira de l’argent supplémentaire pour diminuer diverses taxes et/ou améliorer la qualité de vies des contribuables.