Culture

ACTIVITÉ CULTURELLE AU MARCHÉ BONSECOURS

Engagement: Ce bâtiment historique deviendra un lieu reconnu pour des activités culturelles.

Selon Gilbert Thibodeau, chef d’Action Montréal : « Le marché Bonsecours est un lieu privilégié pour la tenue de diverses activités culturelles. En collaboration avec les organismes qui favorisent l’art dans son sens large, le parti ACTION MONTRÉAL s’engage à encourager les artistes et artisans de Montréal et de tout le Québec à venir exposer dans ce magnifique bâtiment historique. »

Ce lieu favorisera également, à quelques occasions, la venue d’artistes internationaux lors d’expositions spéciales.

Rappelons que le marché Bonsecours joue un rôle important dans les activités culturelles de Montréal.

Le marché Bonsecours constituera de plus en plus un lieu privilégié non seulement pour les Montréalais mais également pour les touristes qui viennent y encourager les artistes et artisans de chez nous. Un des événements les plus populaires à s’y tenir est le fort réputé ’’World Press Photo’’, prestigieux concours annuel de photographie professionnelle qui attire plus de 55,000 visiteurs.

Parmi la panoplie d’activités qui prennent place au marché Bonsecours, mentionnons également le ”Festival Montréal Is Kizomba”, des expositions d’artistes canadiens, des salons de bijoux, de vins, d’antiquités, La Grande Braderie de Mode Québécoise, Meastria, et plusieurs autres activités qui favorisent la venue de Montréalais et de touristes dans le secteur du Vieux-Montréal.

Dans son engagement, Monsieur Thibodeau tient à préciser que « Le marché Bonsecours ne deviendra pas un marché de fruits et légumes. Le parti ACTION MONTRÉAL a bien l’intention de favoriser les gens de chez nous, et ce en collaboration avec les organismes en place à Montréal, en plus d’augmenter la visibilité de nos artistes et artisans à travers le monde. »

BIENS PUBLICS À MONTRÉAL

MONTRÉAL, le 08 juillet, Action Montréal dévoile son engagement concernant Le vandalisme et/ou la destruction de biens publics à Montréal.

Gilbert Thibodeau chef d’Action Montréal nous informe de son engagement concernant, « Biens publics sur le territoire de la ville de Montréal. » (Monuments, bâtiments, statues historiques, véhicules publics, etc…)

Toute personne reconnue responsable de vandalisme et/ou de la destruction de biens publics doit avoir une sanction majeure soit l’emprisonnement et/ou une amende sévère.

Également, au cours de notre premier mandat, une demande sera faite au gouvernement provincial afin que ce dernier mette en place une loi sévère reliée à ces actes irrespectueux.

En plus, advenant qu’une personne ne soit pas citoyenne canadienne et participe à un tel acte de vandalisme ou de destruction de biens publics sur le territoire de la ville de Montréal, une demande officielle parviendra aux instances fédérales, afin d’influencer celles-ci à prendre les mesures nécessaires pour retourner cette personne dans son pays d’origine le plus rapidement possible.

Dans son engagement, Monsieur Thibodeau mentionne que; «Ce dossier devient de plus en plus important dans l’ordre des priorités concernant le respect des biens publics situés sur le territoire de la ville de Montréal. »